Portraits de projets de jeunesse

Publié le

Portraits de projets de jeunesse

 

Le Liban regorge de talents, aux multiples visages et personnalités, qui façonnent un peu plus tous les jours ce nouveau paysage culturel, scientifique mais surtout économique. Qu’ils fassent partie du patrimoine commun, soient des artisans du présent ou du futur, il nous tient à cœur de propager cette onde d’espoir émanant des nouvelles générations.

Entre le 16 et le 18 février 2017, dans le nord du Liban sur le campus de Koura, trois jeunes libanais ont vu leurs efforts récompensés après avoir remporté la compétition Startup Weekend North. Organisée par leur université et leurs partenaires économiques, elle a pour objectif de permettre à des jeunes espoirs de créer leur propre Start-Up et ainsi de commencer leur carrière professionnelle sous les meilleurs auspices.

Inspirés par l’innovation et le pragmatisme, cette compétition permet de mettre en lumière les plus jeunes, tout autant impactés par les différentes problématiques du pays et qui souhaitent participer à l’effort général. Précédemment, nous vous avions mis en exergue le problème de l’eau – problème universel, nous pouvons penser à la situation actuelle du Cap – qui n’est parfois pas traitée et difficile d’accès pour les plus démunis.

 

« Lorsque, dans un pays, une grande partie de l’eau n’est pas traitée, les plus démunis n’ont pas accès à l’eau potable et encourent de graves problèmes de santé, comme c’est le cas au Liban »

Mohammad Fakhreddine, étudiant.

 

Ces trois étudiants libanais, en deuxième année de Master à l’Université de Balamand, proche de la ville de Tripoli, qui vont représenter le génie chimique de cette institution forte de ses 5600 étudiants.

Ce trio, également composé de Majd Jadam et Ramzi Bou Khalil, à également pour but de contrer ce problème de l’eau, en imaginant un filtre à eau, et usant d’un mélange de chimie et de mécanique pour fixer ce dernier au goulot des bouteilles. S’intégrant pleinement dans une démarche cohérente de prise d’initiative et proposition de solutions ils vont remporter le second prix de la compétition et continuer leurs recherches avec succès.

Cet investissement de jeunes esprits téméraires montre que la détermination permet aussi d’apporter des solutions concrètes aux différents problèmes actuels. Nous pourrions évoquer de la même trempe, Boyan Slat, un néerlandais passionné par la dépollution des océans.

Depuis l’âge de ses 16 ans, il est obnubilé par cette idée menant quatre années plus tard à l’émergence d’un projet révolutionnaire : un prototype permettant de récupérer des déchets en plastique en haute mer. Du haut de ses 23 ans, il peut se permettre de prendre le temps d’apprécier les conséquences positives que sa création va engendrer avec le temps.

Déterminés, passionnés mais surtout soutenus, ces jeunes talents et prodiges ont réussi à mettre en place une nouveauté originale répondant parfaitement aux nécessités contemporaines. Le monde abrite aussi de beaux mystères, que nous nous ferons un plaisir de continuer à vous exposer afin de faire-valoir l’importance de leur travail acharné.

L’équipe Al Doha prend en exemple ces initiateurs du changement, et espère que vous continuerez de nous soutenir afin que nous puissions à notre tour, marquer d’un beau projet, notre futur à tous.

 

Anis Mokhfi

 

Photographie : Mohammad Fakhreddine, Majd Jadam et Ramzi Bou Khalil lors de la compétition Startup Weekend North à l’UOB.

 

3 réflexions au sujet de « Portraits de projets de jeunesse »

  1. Filtre d’eau?! :/ Mais de quel genre d’innovation on parle ici? C’est triste que le monde arabe celebre des etudiants universitaire qui sont encors au decouvert des filtres d’eau! tandis que en Europe, Australie, Chine, USA les etudiants aux ecoles secondaires font des experiments et des fabrications historique… Reveillez vous!

    1. Bonjour Christine. Oui, un filtre mécanique et chimique facile d’accès et d’utilisation pouvant rendre l’eau potable – en la filtrant et la désinfectant – a été créé par ces jeunes universitaire facilitant l’accès aux plus démunis mais aussi une utilisation pratique de cette ressource sacrée en évitant à d’autres personnes d’acheter des paquets de bouteilles qui, au cas ou vous ne le saviez pas, nécessitent souvent plus d’eau pour être produites que ce qu’elles transportent! Nous parlons donc d’une innovation pratique et nécessaire pour tous, , qu’importe le porte-monnaie, qui préserve l’environnement en période de crise mais aussi la santé d’innombrables individus dans le monde. Nous sommes bien réveillés chère Christine, voilà pourquoi, l’équipe Al Doha se refuse de hiérarchiser les divers succès que les jeunes générations ont réussi à mettre en place au fil des années mais se fait un plaisir de mettre en avant une facette de la créativité libanaise. Dans un contexte de crise au niveau de l’eau, comme au Cap Vert, il nous semble important de mettre en avant diverses créations qui permettraient de répondre à cette problématique mais aussi, et surtout, l’impact qu’un projet et des soutiens financiers peuvent avoir! Dénigrer la création intellectuelle n’est pas de notre ressort ni notre objectif, nous aspirons à être une plate-forme de mise en valeur de thèmes touchant à l’éducation et la culture au Moyen-Orient d’abord et plus généralement dans le monde afin de sensibiliser nos soutiens à la cause que nous souhaitons défendre. Toutefois, nous restons ouverts à la discussion mais aussi à des propositions de sujets, dans ces thèmes, que vous souhaiteriez que l’on traite et vous aviez l’air chère Christine d’en avoir une multitude donc je vous encourage à nous partager les noms de ces jeunes qui vous ont inspiré afin que, à leur tour, nous puissions les mettre en avant sur notre site! Bonne journée à vous, et merci pour votre réaction! L’équipe Al Doha (Directrice de communication, Lana)

      1. Hello Christine, maybe the article didn’t do justice in explaining what is this filter, how it works, and what makes it different from other available filters. I apologize for that. I appreciate your sincere concern regarding the Arab world. If you are interested in knowing more about this filter that my partners and I invented. You are more than welcome to ask me and contact me 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *